Livres

Rouge charbon (éd. maelstrÖm reEvolution – 2019)

13 textes de lutte et de révolte, adaptés à l’oralité et à la scène slam

À commander sur le site de la maison d’édition

La Fabrique à cercueils (éd. maelstrÖm reEvolution – 2020)

Une ville-usine.
Dans la partie haute, la section menuiserie.
Dans la partie basse, la section clous et assemblage.
Tous les soirs, les habitants-ouvriers de la Fabrique à cercueils se retrouvent dans les bars.
Ensemble, ils rejouent la journée de travail passée
et anticipent celle à venir.

À commander sur le site de la maison d’édition

La Fabrique à cercueils – lecture à 10 voix
Avec : Gwénnaëlle La Rosa, Ludivine Joinnot, David Giannoni, Aurélien Dony, Ada Mondès, Gioia Kayaga, Laurence Vielle, Dominique Massaut, Vincent Tholomé & François Bon

Le Grand Nord (éd. maelstrÖm reEvolution – 2022)

« Si tu te veux poète, crée des œuvres capables de relever les défis d’une apocalypse, et s’il le faut, prends des accents apocalyptiques » –  Lawrence Ferlinghetti

« Le Grand Nord » est une prière poétique à lire en complément du rapport du GIEC sur le changement climatique. Ce recueil décrit les avancées maladroites de l’humanité sur des terres glacières en piteux état. Un monde où la faune et la flore se rebiffent, ce qui n’empêche pas les multinationales d’essayer d’en tirer profit avec, notamment, « un énième projet de fast-food ».

Troisième publication de Jérémie Tholomé aux éditions maelstrÖm reEvolution, le manuscrit de ce texte a été récompensé par le prix Hubert Krains décerné par l’Association des Écrivains belges de langue française (AEB) en décembre 2021.

Les cent-huit quatrains constituant cet ouvrage s’inscrivent dans le genre littéraire de la poésie de science-fiction et permettent à l’auteur de décliner ses thèmes de prédilection : les dangers du capitalisme et de l’hyperproductivisme, l’anglicisation de la langue française et la prolifération des éléments de langage dans les communications habituelles, rendant « les bruits du monde » assourdissants.

Rempli de références littéraires (William S. Burroughs, William Blake, Dylan Thomas, Philip K. Dick mais aussi Henri Michaux, Paul Snoek et Marcel Moreau) et culturelles (le cinéma de Ridley Scott, David Cronenberg, Wes Craven et Chris Carter), le recueil est illustré par des dessins originaux de Francis Flute.

La percée du lecteur dans cet univers polaire s’accompagnera d’une dégradation du signifié, à l’image des mécanismes d’appauvrissement du langage et le recours excessif au jargon technique aujourd’hui présents dans les médias et les débats politiques. Heureusement, dans le Grand Nord, « les voyages dans les profondeurs de soi peuvent être réglés par MasterCard ».

À commander sur le site de la maison d’édition

%d blogueurs aiment cette page :