Le texte du mois – novembre 2021

& tout est mouvement mouvement mouvement
& et les enfants de dix ans en paraissent cent
& cent ans n’est rien d’autre qu’une milliseconde 
& il n’y aura jamais assez de bière
& les pare-brises sont plus géniaux que les miroirs
& j’essaie de me rappeler absolument tous les visages
& j’essaie de me rappeler du mien
& les métros sont remplis de désespoir
& les marchands de sommeil pullulent 
& partout on construit des avions de la mort
& partout les devantures des magasins vomissent la même bile
& partout les poètes décrivent les craquelures dans le goudron
& les villes sont tentaculaires
& on criminalise les odeurs de gazoline
& les papiers nous brûlent la peau
& on légifère sur la distance entre un homme et une femme

& l’argent 
& l’amour
& l’amitié
& les rêves
& les poèmes 

sont digitalisés 

& il nous faut sourire
& il nous faut produire
& il nous faut nous géolocaliser

& nous sommes interdits de point final 

%d blogueurs aiment cette page :